Envie de participer ?
 40 minutes et c'est fini !

Fédérale 3, 8e journée : Duc Rugby - Asruc

Dimanche 12 décembre, le Duc rugby accueillait l’Asruc pour la 8e journée du championnat de Fédérale 3. Un dimanche qui s’est soldé par une nouvelle double défaite.

Réserve : défaite 40-47

S’il fallait résumer ce match, un mot viendrait immédiatement à l’esprit des spectateurs : fou. Pour cette dernière rencontre de l’année, les joueurs de la réserve avaient à cœur de remporter leur première victoire de la saison. Malheureusement, l’entame de match est complètement manquée. Rapidement, l’Asruc domine les collisions et prend le match et le score en mains. Les essais s’enchaînent, Renaud Ferment se blesse mais Julien Savouray parvient à maintenir l’équipe en vie avec un essai bientôt imité par notre Bertrand Boidin national.

Avec presque 40 points encaissés à la pause, on ne donne pas cher de nos joueurs mais on a tort ! Revanchards, les réservistes reviennent avec de très bonnes intentions des vestiaires. Bertrand et Julien rajoutent un essai après que Randy et Nicolas ne soient venus participer à la fête. À dix minutes de la fin, ça fait 40 partout ! Mais finalement, c’est l’Asruc qui parviendra à avoir le dernier mot, inscrivant l’essai de la gagne à 5 minutes du terme. Encore une fois, la victoire échappe à nos joueurs mais les points positifs sont très nombreux. Il faut continuer de se battre et d’y croire !

Première : défaite 14-39

Comme la réserve, l’équipe première n’aura connu qu’une seule bonne mi-temps. Mais à l’inverse de la réserve, c’est la première qui aura été la meilleure pour les Ducistes. Désireux de retrouver le chemin de la victoire, nos Dieppois entament la rencontre tambours battant. Les chocs sont durs, la bataille intense et c’est l’Asruc qui va trouver la faille en premier avec un essai inscrit grâce à ses avants. (non transformé, 0-5). La réaction dieppoise est belle et les courses comme les franchissements s’enchaînent, mais le Duc ne parvient pas à concrétiser ses belles actions.

Il y a toujours une petite erreur ou un manque de soutien pour annihiler les occasions franches. Toutefois, la botte de Thomas Guillain permet à Dieppe de repasser devant (deux pénalités, 5-6). Alors que l’Asruc obtient une ultime touche à 5 mètres de l’en-but dieppois en fin de première période, l’arbitre juge le lancer pas droit avant de siffler la mi-temps sur la mêlée suivante. Dieppe mène donc à la pause.

Mais on le sait, le vrai problème cette saison concerne les entames de seconde période et malheureusement, le match de dimanche n’a pas fait exception à la règle. Dès le coup d’envoi, le Duc concède une pénalité dans son camp avant qu’un joueur rouennais ne joue vite et aille aplatir entre les poteaux. (Transformé, 6-12). Ensuite ? L’Asruc score encore via une pénalité (6-15). Le Duc a laissé passer sa chance.

Physiquement dominateurs, les Rouennais inscrivent deux nouveaux essais (un transformé, 9-27, le Duc a également inscrit une pénalité entre-temps) avant que Dieppe ne réagisse. Dans les 22 mètres adverses, Marco allonge sur Adrien esseulé le long de la ligne, celui que ses amis appellent « Minou » n’a plus qu’à repiquer sa course afin d’envoyer Augustin dans l’en-but avec une jolie chistera. (non transformé, 14-27). Mais il n’y aura pas de remontada. L’Asruc terminera le match en ajoutant deux nouveaux essais. (un transformé, 14-39)

Les défaites s’enchaînent et conservent le goût de la frustration. L’équipe est au niveau clairement, mais nous n’avons pas encore la caisse pour tenir deux périodes complètes. Les formules magiques n’ayant pas fonctionné durant cette première partie de saison, nous devons nous en remettre au travail pour réussir. Il faut que l’ensemble du groupe en soit conscient en retrouvant les chemins de l’entraînement dès mercredi. Nous nous en sortirons ensemble, où nous ne nous en sortirons pas ! #ducrugbyfamily

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.